Présentation de l’OMDVN / WNLDO

Organisation Mondiale pour la Défense de la Vie Naturelle

« Pour la survie des minorités naturelles opprimées par les majorités artificielles ;
pour la survie des espèces végétales, animales et humaines,
en raison d’un grave danger résultant du mépris de la nature et de la vérité ».

L’OMDVN s’efforce de :

  • défendre la liberté, la justice et la protection
    envers les êtres vivants originels et vulnérables
    – végétaux et animaux ;
    – minorités humaines ethniques, biologiques ou autres
    contre les maltraitances, oppressions et destructions imposées par « la loi des plus forts parce que plus nombreux » d’un système social global artificiel, illusoire, matérialiste, « confortabiliste » et « normalitariste » ;

  • montrer que la plupart les problèmes de la société humaine viennent d’un manque de respect de la nature et de la vérité
    – pas uniquement à cause de la destruction de l’environnement naturel et de la vie animale, ou de la dénaturation (artificialisation) de la nourriture par exemple ;
    – mais aussi à cause de l’illusion, de la fiction, du mensonge et de la déformation de la perception de la réalité naturelle, ce qui entraîne un « trouble mental social généralisé », cause de la plupart des maux et souffrances sociales, et de la dénaturation / automatisation de l’Homme lui-même ;

  • favoriser la coopération entre les différentes organisations (gouvernementales ou non-gouvernementales) en rapport avec ces sujets, en améliorant la prise de conscience de la nécessité de défendre la vie et les valeurs naturelles, d’une manière générale et holistique.

L’une des particularités de l’OMDVN / WNLDO est qu’elle fait appel aux personnes « hors du système social majoritaire » (comme les autistes, ou les minorités ethniques originelles) car celles-ci comprennent facilement l’absurdité et la dangerosité du système social humain actuel.

Cette situation est très grave pour l’espèce humaine, parce que les principes (matérialistes et « confortabilistes ») du système social majoritaire actuel tendent automatiquement à détruire ces minorités humaines (comme avec les animaux), et que si celles-ci disparaissent, il semble difficile ou impossible de réduire le risque de perdition généralisée de l’Humanité, dans une confusion artificielle (matérielle et mentale) destructrice.

Une telle confusion (déjà suffisamment visible) devrait logiquement provoquer la destruction de l’espèce humaine, parce qu’elle aura fait l’erreur de croire qu’elle pouvait être plus forte que la Nature, sans comprendre que

« La dénaturation de la réalité et de la vérité entraînent logiquement et fatalement des problèmes d’intensité proportionnelle à cette tromperie. »